Zoom sur une technique #4 : l’impression numérique HP Indigo


Avant la pause estivale, nous vous proposons un nouveau numéro de notre série « zoom sur une technique » consacré à l’impression numérique HP Indigo. Nous évoquons régulièrement sur le blog l’incroyable potentiel de l’impression numérique en plein développement technologique et dont l’usage se répand à vitesse grand V. Grâce à la nouvelle gamme Arjowiggins Digital, utilisée par exemple lors de la campagne de cartes de vœux avec le partenaire Copy-Top, l’impression numérique possède désormais SON papier de création adapté pour des résultats saisissants. Découvrez les coulisses de cette technique et ses bonnes pratiques.

 

En quoi consiste la technique de l’impression numérique HP Indigo ?

 

L’impression numérique HP Indigo, dite à toner liquide, est basée sur l’utilisation d’une encre électrostatique qui vient se déposer sur le papier à imprimer. De ce fait, aucune plaque d’impression n’est nécessaire. La presse est commandée numériquement et permet d’imprimer directement sur le papier des images générées via ordinateur. La condition d’un résultat impeccable est bien sûr d’utiliser des papiers adaptés à l’usage numérique, tels que ceux de la gamme i-Tone® proposée par Arjowiggins Digital en partenariat avec Mohawk.

 

Le saviez-vous ? Il existe une autre technique d’impression numérique dit « à toner sec » que nous évoquerons dans notre prochain épisode.

 

Impression numérique HP Indigo : les conseils de nos experts

 

L’impression numérique HP Indigo réclame un savoir-faire bien spécifique, mais également une bonne connaissance du papier de création. Celui-ci peut être véritablement sublimé par cette technique car il accède à des finitions uniques : l’impression en blanc (sur des papiers teintés dans la masse), le vernis dimensionnel (pour un effet d’épaisseurs sur le papier)… Le numérique dans le domaine de l’impression constitue donc une véritable révolution et ouvre aux créateurs de nouveaux champs des possibles à explorer !

 

Assurez-vous les plus belles impressions numériques sur HP Indigo grâce aux bonnes pratiques de nos experts Antalis et Arjowiggins Creative Papers. Suivez le guide !

 

Conseil #1 : Idéal pour les petits tirages

 

La grande souplesse et réactivité de l’impression numérique lui permet de proposer des tirages en faibles quantités (jusqu’à 1000 exemplaires environ) pour un rapport qualité-prix exceptionnel. Prévoyez donc bien en amont le nombre de copies que vous projetez de faire imprimer.

 

Conseil #2 : Mariez numérique et offset

 

L’impression offset et l’impression numérique ne doivent pas s’opposer mais être utilisées pour le meilleur qu’elles peuvent chacune offrir. Pensez donc, dans le cadre de vos projets, à les associer. Leurs fonctions seront très complémentaires.

 

Conseil #3 : La personnalisation

 

L’immense atout de l’impression numérique est qu’elle est capable d’imprimer des données variables, c’est-à-dire qu’un même modèle peut être imprimé sous plusieurs variantes car les blocs textes et images sont personnalisables. Très utilisée en marketing ciblé, cette stratégie vous permettra facilement d’obtenir des documents sur une matière de haute qualité, avec des finitions uniques mais également avec des contenus 100 % uniques entre eux.

 

Conseil #4 : Contrecollage

 

Une fois vos copies imprimées numériquement, pensez à utiliser la technique du contrecollage qui permet des effets intéressant et de rendre l’ensemble du support plus solide et épais.

 

Conseil #5 : Encre blanche et jeux de textures

 

L’impression numérique apporte une grande liberté dans la création. Souvenez-vous qu’il est possible d’imprimer avec de l’encre blanche sur des papiers colorés ou très foncés. Également, n’hésitez pas à inventer des associations de textures (HP Indigo pouvant accueillir sans problème ce type de papiers) et de coloris.

 

Conseil #6 : Papiers couchés et non couchés

 

Concernant les paramètres, retenez ces 2 règles :

  • Le mode « papier non couché » doit être appliqué à tous les papiers créatifs.
  • Le mode « papier couché » doit être employé uniquement en cas de papiers brillants, satinés et mats.

 

Conseil #7 : Impression recto-verso

 

Lorsque vous envisagez une impression recto-verso en numérique, respecter cette astuce simple : imprimez en premier la face qui présente la plus faible couverture d’encre. En effet, il arrive que la première face imprimée en encre HP Indigo s’abîme plus, notamment lorsqu’on emploie des papiers lourds et volumineux. Cette règle permet d’éviter cela.

 

Les erreurs à éviter

 

La spécificité de l’impression numérique HP Indigo requiert à la fois de la technique, mais aussi une excellente connaissance des rendus et des pièges à éviter pour des réalisations parfaites. Voici 5 points de vigilance à garder en tête lors de vos projets imprimés avec cette technique.

 

Point de vigilance #1 : Attention à la charge d’encre utilisée

 

L’encre HP Indigo possède comme spécificité de beaucoup marquer le papier. Soyez donc prudent  lors de l’impression de couvertures, par exemple, qui nécessitent souvent une charge d’encre assez importante. Ce volume trop marqué est à éviter, sauf si vous prévoyez d’appliquer un vernis qui servira de protection.

 

Point de vigilance #2 : Température du papier

 

Voici un point auquel on ne pense pas forcément mais qui a son importance : le papier que vous vous apprêtez à utiliser pour une impression doit avoir la même température que la salle d’impression. Placez donc le papier en amont dans la salle afin qu’il atteigne la température ambiante. Cela évitera qu’il gondole ou se déforme.

 

Point de vigilance #3 : Anticipez votre impression laser

 

Si vous envisagez qu’une impression laser succède à votre impression HP Indigo, il est fortement recommandé d’effectuer au préalable de toute manipulation un test sur la machine laser qui sera utilisée. En effet, l’encre utilisée en impression HP Indigo a tendance à fondre lorsque la température augmente, même seulement de quelques degrés.

 

Point de vigilance #4 : Prudence avec les grands aplats

 

Il est conseillé de ne pas imprimer des aplats sur de larges surfaces sans effectuer un test en amont. En effet, l’impression HP Indigo présente une tendance à marquer des sortes de « bandes » sur ces zones.

 

Point de vigilance #5 : Proscrire les papiers non couchés standards

 

L’impression numérique requiert l’usage de papiers adaptés à cette technique. C’est le cas notamment pour les papiers non couchés. Ceux standards ne doivent pas être utilisés en cas d’impression HP Indigo car ils ne possèdent pas le traitement de surface indispensable pour un transfert et une adhérence réussis.

 

Vous n’avez pas encore lu nos précédents épisodes de la série « zoom sur une technique » ? Retrouvez la découpe platine et le gaufrage qui n’auront ensuite plus aucun secret pour vous ! #justaskantalis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *