Témoignage : Aurélien Armide raconte la création du livre Memorial de Nantes:


Inauguré en mars 2012, le Mémorial de l’abolition de l’esclavage de Nantes a été conçu par deux artistes : Krzysztof Wodiczko et l’architecte Julian Bonder. C’est une structure semi-enterrée qui aborde l’abolition de l’esclavage en revenant sur la traite négrière mais soulève également des questions sur l’esclavage contemporain.

Nous avons rencontré Aurélien Armide, chargé de la chaîne graphique et de la fabrication pour les Editions du Château des ducs de Bretagne. Il nous a raconté la création du livre dédié au Mémorial de Nantes.

A propos de l’ouvrage :

L’ouvrage « Liberté ! Le Mémorial de l’abolition de l’esclavage » créé par les Editions du Château des ducs de Bretagne a été fabriqué suite à une demande de la ville de Nantes, afin de mettre en valeur cette œuvre inscrite dans le paysage urbain. L’idée de cet ouvrage était d’expliquer les origines de ce « monument » et de permettre une visite du Mémorial à distance, par le pouvoir de la lecture. Dans ce livre, la part belle est faite aux visuels, mis en avant par des textes courts ; le lecteur peut ainsi progresser dans le Mémorial et découvrir les reproductions de tous les textes anciens concernant l’esclavage et son abolition, mais également des textes plus contemporains permettant un questionnement sur l’esclavage d’aujourd’hui, problème qui n’est pas réglé partout dans le monde.

Réalisation du livre :

En ce qui concerne l’aspect technique de la réalisation de ce livre, le but était avant tout de mettre en avant les photos réalisées à cette occasion (par le photographe André Bocquel) et de donner à l’ouvrage un aspect à la fois « dur » et « humain » qui puisse correspondre au lieu. Le papier nous a permis de produire cet effet. Au vu de notre budget, notre travail sur le papier a surtout été axé sur la couverture et les gardes.

Aurélien Armide nous explique que c’est le papier Curious Matter Goya Blanc qui a été choisi pour son toucher très spécifique, ressenti comme « brut » par les lecteurs. Ce papier pouvait entrer en résonance avec le toucher du béton ou de la pierre à l’intérieur du Mémorial. La couleur blanche a été sélectionnée pour mettre en avant le travail du photographe, et notamment une prise de vue nocturne. Le tout est sublimé par un graphisme sobre et élégant (réalisé par Elodie Vimard – Yodel, Nantes).

Pour contrebalancer ce choix du « brut » pour la couverture, le papier utilisé pour les gardes a été le Skin Dark Blue, qui renvoie cette fois-ci plus au côté humain du lieu, au toucher « peau ». Cela a permis d’obtenir donc deux touchers très différents entre la couverture et les gardes. Le papier intérieur est l’Arctic Paper Arctic volume, plus classique mais tout aussi esthétique, faisant bien ressortir le contenu du livre.

Le prochain défi des Editions du Château des ducs de Bretagne Nantes sera de trouver un papier pour mettre en avant des icônes byzantines qui seront à l’honneur de la prochaine exposition du Château en juin prochain.

Couverture_167x240mmENG