Lisa Nilsson reconstitue l’anatomie humaine à l’aide de pliages de papier


Lisa Nilsson a réalisé un travail impressionnant à la fois scientifique et artistique en essayant de représenter plusieurs parties du corps humain à l’aide de différents pliages et découpages de papier, ce qui demande une grande précision technique.

L’artiste explique avoir utilisé les bordures dorées de vieux livres pour représenter les os, introduisant ainsi symboliquement un côté un peu mystique dans une œuvre qui peut paraitre très scientifique (il s’agissait souvent de livres religieux).

La technique utilisée pour ces réalisations est la technique du « quilling » qui consiste à enrouler des morceaux de papier sur eux même pour remplir chaque espace. La plupart des pièces ont été réalisée en taille réelle et l’artiste insiste sur l’asymétrie de l’intérieur du corps humain, qui contraste avec la symétrie extérieure.

 

1