L’imprimerie Launay et l’École Bleue : le papier comme vecteur de la transmission


Creative Power est heureux de retrouver un imprimeur féru des papiers Antalis et aimant partager sa passion : l’imprimerie Launay (Paris, 5e). Découvert grâce à l’atelier de sérigraphie Fwells, Launay nous avait ouvert ses portes lors d’un portrait. L’imprimeur nous avait déjà fait part de son goût pour la transmission de ses connaissances auprès des étudiants d’art ou de design, futurs utilisateurs du papier, comme ceux de l’École Bleue Global Design*. Si l’approche de ces générations est souvent intuitivement digitale, elles n’en sont pas moins demandeuses de revenir à des supports palpables, tels que le papier de création. Pour cela, les étudiants ont besoin d’être guidés par des experts dans les méandres des innombrables techniques et finitions qui, bien choisies, font passer un message sensoriel.

 

Launay à l’École Bleue : atelier de techniques d’impression et de finitions

 

L’imprimerie Launay apprécie particulièrement l’exercice de transmission de ses connaissances avec les étudiants. C’est pour cela que Yann Launay a noué avec l’École Bleue Global Design, et ce depuis déjà 2012, un partenariat. Intervenant extérieur auprès des élèves, il leur permet d’accéder aux multiples façons de sublimer et transformer le papier. Ils comprennent alors à quel point la forme est aussi importante que le fond et possède un fort pouvoir de communication.

 

Plus spécifiquement, Yann Launay propose un atelier aux étudiants de fin de 4e année afin de les aider dans la mise en forme de leur mémoire de 5e année. Le choix du papier, les nombreuses possibilités de rendu, l’association de finitions entre elles… sont autant de connaissances précieuses qu’il tente de vulgariser. « Je suis toujours surpris de constater, nous confie Yann Launay, que l’objet final est de plus en plus en rapport avec le thème abordé dans le mémoire. Cette cohérence est à mes yeux essentielle. » Lors de ses explications, les gammes de papier Antalis ont une place de choix car l’imprimeur les travaille souvent et les connaît sur le bout des doigts.

 

Le résultat ? Des mémoires dont la qualité formelle ne cesse d’augmenter d’année en année et qui s’approchent au plus près des ouvrages professionnels. Mieux qu’une carte de visite pour ces futurs professionnels !

 

L’attirance vers le papier des étudiants de l’École Bleue

 

À l’École Bleue Global Design, école de design global située à Paris, Gauthier Herrmann, responsable pédagogique du département Sciences humaines et enseignant, ainsi qu’un autre enseignant et responsable de la Communication visuelle, Paul Vickers, cultivent ce beau partenariat avec l’imprimerie Launay.

 

Creative Power : Quel changement avez-vous pu constater chez vos étudiants depuis que Yann Launay intervient auprès d’eux ?

Gauthier Herrmann : Leurs mémoires sont devenus de véritables objets éditoriaux ! Et leur attention portée au choix du papier a été renforcée. Ils sont certes très à l’aise avec les outils numériques, mais on ressent très clairement leur besoin d’une dimension physique, d’autant plus qu’en tant que futurs architectes d’intérieur, ils sont très sensibilisés aux matériaux.

 

CP : Comment ce rapport au papier se manifeste-t-il pendant la mise en forme de leur mémoire ?

GH : Suite à l’atelier de Yann Launay, nombreux sont ceux qui se tournent vers lui pour tout ou partie de la réalisation de leur mémoire. Les étudiants sont particulièrement ravis de l’écoute et du résultat très soigné et original.

 

Paul Vickers : Le point de départ est toujours le sujet du mémoire qui oriente le choix du papier, de la typographie, de la mise en pages. Mais il faut noter que les étudiants de l’École Bleue Global Design sont familiarisés avec le papier depuis le début de leur parcours au sein de l’école. Leurs cours ont été l’occasion pour eux de manipuler et expérimenter un grand nombre de fois la matière du papier. Pliage, découpe, pop-up, reliure, blanc et couleurs, jeux des textures, formats divers… sont autant de manières d’appréhender le papier qui n’ont plus de secret pour eux ! C’est d’ailleurs pour cela que la mise en forme et le graphisme sont pris en compte dans la note qui leur est attribuée au moment du diplôme.

 

L’imprimeur Launay et les étudiants : des exemples de collaborations

 

L’imprimeur Launay a réussi à tisser avec les étudiants de nombreuses écoles une relation de travail et de partage particulière. Au cours du processus, la part belle est faite aux gammes variées de papiers Antalis parmi lesquelles Launay trouve toujours son bonheur ! Une belle façon pour ces futurs professionnels de se familiariser avec le catalogue d’un leader du papier de création. Ils fréquentent d’ailleurs souvent le Brainstore pour entrer en contact avec les papiers et trouver quelques échantillons.

 

Nous vous proposons de découvrir quelques exemples de mémoires d’étudiants de l’École Bleue Global Design, réalisés avec le concours de l’imprimerie Launay. Tous utilisent des papiers Antalis, grâce aux conseils de l’expert. Plus que jamais, l’imprimeur est au cœur du conseil dans le choix du papier.

 

Sur un off set Olin Regular Cream pour les pages intérieures et la couverture, Viviane Schuhmacher évoque l’épure et le rectiligne de l’architecture, dans son mémoire de 2016.

 

Rendu très naturel mettant en valeur le travail du mémoire et les plans de bâtiments qu’il contient.

 

 

Couverture sérigraphiée par l’Atelier Fwells et reliure réalisée à la main par Houdart pour ce mémoire d’Eva Berthier, en 2010.

 

Morgane Huot-Marchand a choisi, pour la couverture de son mémoire réalisé en 2016 un papier Curious Skin Noir 270 g.

 

Typographie et mise en forme élégantes pour le mémoire de Céline Scarabin.

 

Lors de l’un de ses ateliers, l’imprimeur Yann Launay partage ses connaissances et sa passion du papier.

 

Retrouvez sur le compte Instagram de l’imprimerie Launay d’autres travaux d’étudiants.

 

*L’École Bleue Global Design propose une formation en architecture intérieure, design produit, design graphique d’une part et scénographie culturelle et événementielle d’autre part.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *