Les fabuleux oiseaux de papier de Zack Mclaughlin & Diana Beltran Herrera


Zack Mclaughlin et Diana Beltran Herrera ont plusieurs choses en commun : ce sont des artistes talentueux, et ils créent, à des milliers de kilomètres de distance, des oiseaux de papier si réalistes qu’on les croirait sur le point de gazouiller.

L’un est un illustrateur londonien travaillant au départ essentiellement la peinture acrylique, l’autre est une ancienne designer industrielle colombienne. Tous deux mordus de nature et dotés d’un sens de l’observation inné, puisent leur inspiration dans ce que les branchages et l’immensité du ciel peuvent leur apporter. Ajoutez une pincée de patience, une cuiller de minutie et tout un bocal de talent, et vous obtiendrez la recette idéale pour des réalisations à plumes détonantes ! Dans les deux cas, le ramage est à la hauteur du plumage : la preuve en images.

 

Zack McLaughlin

Zack McLaughlin n’a pas toujours sculpté des oiseaux de papier : c’est en réalisant un livre pour enfants dont le héros crée une lanterne de papier en forme d’oiseau qui lui permet de s’envoler que lui vient son appétit des oiseaux sculptés. Travaillant à une version animée de son livre, l’artiste décide de créer des visuels en 3D, dont la fameuse lanterne-oiseau. Cette expérience lui fait délaisser l’acrylique et initie le début d’une longue lignée de volatiles de papier tous plus réalistes les uns que les autres.

Pour ce faire, l’artiste a longuement exploré matières et textures, manipulé une multitude de papiers et tenté un nombre incalculable d’associations de formes et de matériaux avant d’arriver à une collection d’oiseaux qui ne cesse de s’agrandir.

Zack McLaughlin modélise d’abord l’animal en 3D avant d’esquisser un début de structure avec du fil de fer ou de laiton. Du bois peint et des ailes de papier viennent ensuite s’y greffer, et l’oiseau n’a plus qu’à s’envoler !

 

Diana Beltran Herrera

Diana Beltran Herrera a quant à elle abandonné sa carrière de designer industrielle pour laisser libre cours à ses réflexions concernant le rapport artificiel de l’homme à la nature, qu’elle concrétise en des œuvres dynamiques et colorées elles aussi très réalistes.

« Mon travail est inspiré de mon expérience de la nature et du monde dans sa véritable dimension. Il se veut l’analyse du corps en mouvement dans la relation objet/espace ».

Ses oiseaux sont pétillants de vie : chacun d’eux est figé dans une posture dynamique ou une attitude particulière : l’un est saisi en plein vol et lutte contre le vent, l’autre gazouille, tandis que leur voisin se pose sur une main en déployant son plumage…

Minutieusement constitués de fines lamelles de papier coupées en autant de plumes, les oiseaux de Diana Beltran Herrera nous observent, tête penchée et bec ouvert, prêts à pépier… eux aussi sur le point de s’envoler !

 

F E D C B A1