« Katachi » : un clip stop motion vitaminé essentiellement composé de papier


Lorsque les deux designers polonais Katarzyna Kijek et Przemyslaw Adamski se lancent dans la réalisation du clip d’animation « Katachi » pour le chanteur japonais Shugo Tokumaru, le résultat est détonnant.

Entièrement réalisé en papercut et stop motion, ce court-métrage vitaminé met en scène pas moins de 2000 silhouettes découpées : un travail titanesque qui aboutit à 3 minutes hypnotiques tant sur le plan sonore que visuel.

Ce petit bijou psychédélique, qui témoigne d’une maîtrise des arts graphiques et numériques, nous embarque à bord d’un voyage sensoriel où la logique n’a plus sa place. Le spectateur n’a d’autre choix que de se laisser porter par la musique envoûtante comme par la valse des formes et des couleurs.

Entre mélodie douce et rythmes saccadés, couleurs acidulées et blancheur épurée, formes rondes et angles acérés, « Katachi » balade en permanence l’oreille et l’œil. Une jolie réalisation qui relève de la prouesse technique. On aime !

2