Eiko Ojala, le roi estonien du digital papercut


Designer, illustrateur et directeur artistique estonien, Eiko Ojala est un maître incontesté du « digital papercut », discipline mêlant papier découpé traditionnel et création digitale.

Jonglant entre dessin à la main, papier, photographie, logiciels 3D et retouches numériques, l’artiste invente des mondes minimalistes et colorés à la croisée des deuxième et troisième dimensions : ici, la ville de New York dévoile immeubles et tranches de vie, là une silhouette de femme découpe sa nudité sur un fond sombre, tandis qu’une pomme de papier coupée en deux laisse entrevoir de petits personnages récoltant des fruits… Chaque œuvre est un univers en soi mettant en perspective une atmosphère bien particulière.

Inspiré par un père architecte qui le pousse dans la voie de la créativité, Eiko Ojala dessine depuis sa plus tendre enfance et se passionne très tôt pour les jeux d’ombres et de lumière. Ainsi qu’il le dit lui-même : « J’aime composer avec l’ombre et la lumière. Chacune de mes illustrations est une étude approfondie de ces deux entités. Quelqu’un m’a même dit un jour que je dessinais avec de la lumière ».

Également guide de promenades touristiques en pleine nature, Eiko Ojala puise souvent son inspiration au sein des paysages qu’il traverse. Son œuvre Vertical Landscape, où la neige et les montagnes dialoguent avec les silhouettes paisibles d’animaux sauvages, en est un joli témoignage.

1

« J’ai toujours admiré les estampes japonaises zen, parce qu’elles sont teintées d’un petit quelque chose d’infini. J’ai donc voulu me lancer le défi de créer un paysage dans un format vertical et étroit. »

Grâce, légèreté, épure, poésie : voilà ce qui caractérise les créations d’Eiko Ohjala.

Maintes fois remarqué pour son talent, Eiko Ojala a notamment travaillé pour le NY Times, le New Yorker, le V&A museum et la Harvard Business Review. Il travaille également régulièrement pour des journaux locaux ou des couvertures de livres et expose dans diverses galeries. Si vos pas ne vous conduisent pas dans ces galeries, vous pouvez jeter un œil à ses créations sur son site !

2