Brainstore de Paris : 24 ans de conseil et de rencontres créatives

Brainstore de Paris, le premier showroom Antalis

D’abord Espace Arjomari Diffusion, puis Brainstore (lors de la fusion en 2001), ce showroom du 66-68, rue du Dessous des Berges, dans le 13e arrondissement de Paris, a été créé en 1992 et constitue le premier de ce type chez Antalis. Il visait à présenter un très large choix de papiers parmi les gammes Antalis et à offrir aux clients un lieu de conseil. En 2016, soit 24 ans après son lancement, le Brainstore de Paris fait peau neuve dans une nouvelle adresse toute proche qui vous sera dévoilée prochainement. À l’occasion de cette nouvelle histoire qui s’annonce, Creative Power a souhaité rendre hommage à ce lieu de conseil et d’échanges créatifs autour du papier.

En effet, le Brainstore n’est pas seulement un showroom. Il représente aussi 24 années de rencontres clients. Ce sont ainsi de nombreux souvenirs de collaborations professionnelles qui sont attachés à cet endroit. Annabelle Pham Van Sam, responsable du Brainstore de Paris, résume pour nous ce qui fait la vie de cet espace depuis toutes ces années :

« J’ai tellement de bons moments avec les clients depuis les 13 années que je suis au Brainstore ! Je me souviens que les gens adoraient assister aux matinées professionnelles. Les clients se rencontraient entre eux et cela se poursuivait souvent en déjeuners. Également, la remise de prix du premier concours réalisé avec les clients et les étudiants a eu lieu au Brainstore. Ce fut un moment d’échanges, de prise de contact et les personnes se suivent encore aujourd’hui. Le Brainstore a toujours été au cœur de la mise en relation. Combien de fois ai-je fait le lien entre deux clients créant ainsi des opportunités de collaboration ? Par exemple, une directrice artistique qui cherchait un prestataire et que j’ai mise en relation avec un imprimeur. Par la suite, une fois le contact établi, ils revenaient naturellement au Brainstore pour organiser leurs réunions de travail. »

Anecdotes du Brainstore en chair et en papier

Nous avons demandé à Annabelle Pham Van Sam de nous confier quelques-uns de ses meilleurs souvenirs, des plus insolites aux plus émouvants. Une manière de prouver que cet espace est devenu, au fil des années, un lieu de vie pour tous les acteurs du monde de la création. Au-delà des projets professionnels, ce sont des rencontres autour de la passion du papier qui se sont tissées.

Creative Power : Votre prescription la plus insolite ?

Annabelle Pham Van Sam : J’ai fait ma plus belle prescription un jour où nous avons eu une coupure d’électricité. Nous étions dans le noir total avec la cliente. Je me souviens qu’il s’agissait d’un projet en lien avec Vanessa Paradis. J’ai d’ailleurs encore le témoin imprimé. Malgré cet incident, j’ai réussi à vendre un papier, à la lumière d’une lampe de poche !

CP : Votre challenge le plus réussi ?

APVS : Une personne cherchait un produit en bobine pour son imprimeur en rotative offset qui n’arrivait pas à lui obtenir le bon délai. J’ai donc exploité mes filières et j’ai pu lui obtenir le papier, le délai et le prix. Mais la commande bloquait car un compte était nécessaire pour une telle commande. La seule solution a alors été de faire un paiement à vue, c’est-à-dire immédiat, nécessitant une procédure de banque particulière. J’ai ainsi vendu 8 tonnes de papier en bobine. C’était un niveau de commande que l’on ne faisait pas d’habitude au Brainstore. Mais j’ai choisi de réagir pour pouvoir répondre aux besoins du client.

CP : Vos rencontres avec de jeunes professionnels sortis tout droit de leur formation ?

APVS : Adrien Lagnier de l’Atelier2A que j’ai connu à ses débuts et que j’ai suivi. Ou encore l’Atelier Fwells qui côtoie très souvent le Brainstore. Je les ai vus grandir et devenir des professionnels de qualité. Il y en a plein des clients que j’ai connus comme cela !

CP : Un projet qui vous a rendu particulièrement fière ?

APVS : Syrine Farfar-Lajili, grande décoratrice et fille pétillante qui travaille chez Pierre Hermé, a confectionné une boîte à macarons à partir de papier Antalis. De savoir que le papier que j’ai aidé à trouver s’est retrouvé dans les vitrines des boutiques Pierre Hermé de Tokyo et de Londres est une grande fierté.

CP : Un geste de reconnaissance qui vous a touchée ?

APVS : Pour un parfumeur, j’ai trouvé une solution à un problème que les équipes rencontraient. Et une semaine après, un coursier m’a apporté un sac de la marque du parfumeur. À l’intérieur, il y avait 2 ou 3 bouteilles de parfum, des crèmes… Pourtant, je n’avais fait que mon travail ! Mais c’était une preuve de reconnaissance qui m’a beaucoup touchée.

L’aventure du Brainstore de Paris se poursuit après l’été 2016 avec un déménagement dans de nouveaux locaux flambants neufs, proches de l’adresse précédente. Mais chuuut, c’est une surprise… Creative Power vous en dira plus lors d’un prochain article !

Votre Brainstore de Paris a fermé ses portes depuis le 24 juin 2016. En attendant, toute l’équipe reste à votre disposition par téléphone jusqu’à la fin juillet pour tout renseignement ou commande au : 0826 080 090. En août, ce service téléphonique ne sera pas actif.

Saviez-vous qu’Antalis possède un Brainstore également à Boulogne-Billancourt ? Dans l’article dédié à cet autre showroom, vous connaîtrez tous les services qui y sont proposés. Et notamment, au cœur de l’activité d’Antalis, le service de prescription. #justaskantalis !

IMG-20160624-WA0001 IMG-20160624-WA0003 IMG-20160624-WA0004 IMG-20160624-WA0008

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *